bande podotactile vigiligne caoutchouc

Pourquoi les usagers préfèrent la bande d'éveil OKEENEA ?

Respect de la norme NF P98‑351, résistance, durabilité, facilité de pose…, notre bande podotactile VIGILIGNE réunit déjà tous ces critères. Mais à quoi servirait tout cela si les personnes aveugles et malvoyantes ne s’y retrouvaient pas ? Chez OKEENEA, nous avons toujours mis l’usager au cœur de notre stratégie et chaque produit que nous mettons sur le marché est avant tout pensé pour lui. Voilà quelques-uns des éléments qui font la différence.

Le contraste visuel

C’est un critère essentiel pour la détection d’un danger. Même les personnes dont

la vue est extrêmement déficiente restent souvent capables de percevoir un

Vigiligne caoutchouc
Vigiligne en caoutchouc pour les escaliers intérieurs et extérieurs

contraste visuel fort et ceci leur permet d’anticiper l’obstacle. D’ailleurs, la norme NF P98‑351demande un contraste visuel d’au moins 70% entre la bande d’éveil de vigilance et le revêtement de sol environnant.

VIGILIGNE est disponible dans 4 coloris différents à choisir en fonction de la couleur du support. Nous vous recommandons le blanc ou le gris clair pour un sol sombre, et le noir ou le gris anthracite pour un sol clair.

La qualité du caoutchouc et sa facilité d’entretien garantissent la stabilité des couleurs et donc le maintien du contraste visuel dans le temps.

Le contraste tactile

Comme le définit la norme, le contraste tactile est avant tout assuré par la présence de plots bombés régulièrement espacés sur la surface de la bande. Un témoin d’usure permet de voir d’un seul coup d’œil quand la bande doit être remplacée.

Mais VIGILIGNE est d’autant plus facile à sentir sous les pieds ou au bout d’une canne grâce à son matériau souple.


C’est particulièrement vrai lorsque VIGILIGNE est posée sur un sol dur de type carrelage, déclare Lise Wagner, notre experte en accessibilité, elle-même quasi aveugle. L’élasticité du caoutchouc m’alerte tout autant que la présence du relief. Pour la sécurité, plusieurs critères de détection valent toujours mieux qu’un seul.

Qu'en est-il pour les usagers ?

En matière d’accessibilité, les besoins des personnes handicapées paraissent parfois contradictoires selon les différentes familles de handicaps. Ainsi, si les bandes d’éveil de vigilance sont indispensables aux personnes déficientes visuelles, celles qui ont du mal à lever les pieds ne les aiment en revanche pas beaucoup. Les bandes VIGILIGNE comportent un chanfrein tout autour afin de faciliter leur franchissement.

Nous leur avons aussi fait passer des tests de glissance. Résultat : VIGILIGNE répond parfaitement aux exigences de la norme. Pour limiter encore les risques, particulièrement en extérieur où les intempéries peuvent modifier l’adhérence, nous leur avons ajouté des motifs de surfaces antidérapants. Pour la petite histoire, nous les surnommons « bandes Tic Tac » en raison de la ressemblance du motif avec le célèbre petit bonbon du même nom.

Vous savez maintenant pourquoi, même pour les usagers, VIGILIGNE est meilleure que ces concurrentes sur le marché. Au final, c’est pour eux que vous faîtes les travaux d’accessibilité, ça compte, non ?

Article précédent La norme NF P98-352 - Interview exclusive de Thierry Jammes
Article suivant Comment choisir une bande de guidage conforme à la norme NF P98-352 ?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être modérés avant publication

* Champs obligatoires