Passer au contenu
Le guide complet du nez de marche pour l’accessibilité des escaliers de votre établissement

Le guide complet du nez de marche pour l’accessibilité des escaliers de votre établissement

Sommaire

Qu'est-ce qu'un nez de marche ?

A quoi sert un nez de marche ?

Comment bien choisir votre nez de marche ?

Quelles dimensions pour votre nez de marche ?

Comment calculer la longueur de votre nez de marche ?

Quel est le prix d'un nez de marche ?

Comment poser un nez de marche ?

De quels autres équipements avez-vous besoin pour l'accessibilité de vos escaliers ?

Comment entretenir vos nez de marches ?

Que dit la réglementation accessibilité ?

Le nez de marche est un équipement indispensable pour la mise en conformité des escaliers de votre établissement. C’est ce qui permet aux personnes à mobilité réduite d’éviter une chute malheureuse.

Autrement dit, le nez de marche est synonyme de sécurité. Il y a des critères à respecter pour garantir confort et sécurité aux usagers. Quel nez de marche choisir pour vos escaliers en intérieur ou en extérieur ? Comment bien le poser en fonction de votre support ? On vous dit tout pour vous aider à sélectionner le nez de marche qui correspond à votre ERP et à bien l’installer. 


Qu’est-ce qu’un nez de marche ?

Le nez de marche habille le bord de toutes les marches d’un escalier. Il a une très légère épaisseur et “pointe” comme le nez au milieu de la figure, d’où le nom nez de marche.   

C’est là où l’on pose notre pied en premier sur un escalier.

On trouve des nez de marche dans des matériaux différents (PVC, bois, aluminium, inox…) mais aussi de couleurs différentes. De cette façon, on conserve l’esthétique d’un établissement.

Cet équipement fait corps avec le revêtement de sol et l’architecture du lieu.

Nez de marches d'un escalier intérieur

A quoi sert un nez de marche ?

Le nez de marche est un équipement d’accessibilité à part entière et est à ce titre, inscrit dans la réglementation accessibilité.

Il sécurise les escaliers d’un établissement pour les personnes à mobilité réduite. 

Cela signifie qu’il doit :

  • Être antidérapant pour empêcher les usagers de glisser.
  • Avoir un contraste visuel sur 3 cm de largeur pour améliorer la visibilité de l’escalier, surtout dans le sens de la descente, là où les usagers risquent le plus de tomber.

Car figurez-vous que les chutes dans les escaliers sont plus mortelles que les accidents de voiture !

En ce sens, même si les nez de marches ont été conçus pour éviter aux personnes ayant un handicap visuel ou moteur de tomber, ils sont en réalité utiles à tous les usagers, qu’ils aient un handicap ou non. 

Les nez de marches apportent une sécurité et une mise en conformité de vos escaliers.

Le guide complet de l'accessibilité PMR : des solutions inclusives pour tous les types de profils

Comment bien choisir votre nez de marche ?

Quel matériau privilégier par rapport au revêtement du sol ? Est-ce que la fréquentation importante des usagers est à prendre en compte ?   

On vous décrypte tous les critères à suivre pour être sûr d’installer le nez de marche qui correspond à votre établissement.

Respect de la réglementation accessibilité

Suivez les caractéristiques précises pour des escaliers conformes et une pose de nez de marches réussie :

  • Le nez de marche doit être de couleur contrastée par rapport au support. Tout comme les contremarches sur la première et dernière marche de l'escalier.
  • La partie contrastée doit avoir un minimum de largeur de 3 cm sur le nez de marche. Les contremarches doivent avoir un contraste visuel par rapport à la marche sur une hauteur de 10 cm.
  • Le nez de marche doit être antidérapant.
  • La bande d’éveil de vigilance installée en haut de chaque escalier doit avoir un contraste visuel et tactile.

Le contraste visuel a un rôle majeur dans l'accessibilité de vos escaliers car il permet aux personnes déficientes visuelles d'identifier le début de l'escalier ainsi que sa hauteur.

Et il sert également aux personnes à mobilité réduite pour évaluer la difficulté de l'escalier. S'il a trop de marches, il se peut qu'elles préfèrent prendre l'ascenseur.

Pour compléter le sujet, retrouvez notre article :

Vos escaliers sont-ils aux normes ?

Nez de marche pour un escalier à l’extérieur d’un ERP

Vous avez besoin de nez de marches résistants aux intempéries. Nous vous conseillons d’installer des produits à visser, à sceller ou bien à coller avec une colle spécifique pour cet usage.

N’oubliez pas qu’avec la pluie ou le gel, les risques de glissades deviennent plus importants. Choisissez des nez de marches antidérapants. Il existe des modèles avec inserts, profils striés, perforés ou à particules projetées qui fonctionnent très bien.

Des nez de marches contrastés équipent un escalier extérieur.

Nez de marche pour un escalier à l’intérieur d’un ERP

Les nez de marches aluminium offrent une bonne tenue et une bonne résistance. Mais vous pouvez aussi miser sur les nez de marches adhésifs selon l'établissement.

Fréquentation de l’établissement

Dites-vous que plus un établissement est fréquenté et où les marches des escaliers sont souvent montées et descendues, plus vous avez besoin de nez de marches résistants. 

Privilégiez des nez de marches qui ont fait leurs preuves dans les lieux à fort passage. Soyez vigilant au mode de fixation du nez de marche pour qu’il tienne bien sur vos marches : des nez de marches vissés offrent une grande résistance aux ERP ayant un trafic élevé d’usagers.

Pour une moyenne fréquentation, pensez aux profils aluminium adhésifs. Ils peuvent aussi bien être utilisés à l’intérieur d’un ERP qu’à l’extérieur. 

Esthétique du bâtiment

Ce n’est pas parce que le nez de marche est un équipement d’accessibilité qu’on ne peut pas avoir un beau produit. L’accessibilité peut mettre en valeur l’esthétique de votre établissement.

Et tous les matériaux sont disponibles : alu, inox, PVC, bois, laiton… A vous de voir celui qui va sublimer vos escaliers.

Contraste visuel

Visuellement, les nez de marches doivent avoir un contraste d’au moins 70%.

Pour vous aider à y voir plus clair, voilà les règles à respecter :

  • Des nez de marches dans un coloris clair (blanc ou gris clair) sur un escalier de couleur sombre.
  • Des nez de marches dans un coloris sombre (noir ou gris anthracite) sur un escalier de couleur claire.
  • Des nez de marches avec un insert en caoutchouc sur un escalier de couleur intermédiaire. Le but est de mixer un coloris sombre avec un coloris clair afin que le contraste soit inclus dans le matériau lui-même. L’insert en caoutchouc est décliné en plusieurs couleurs.

Reportez-vous au tableau ci-dessous pour être sûr d’associer les bons coloris et d’avoir un contraste efficace pour les usagers :

Beige Blanc Gris Noir Brun Rose Violet Vert Orange Bleu Jaune Rouge
Rouge 78 84 32 38 7 57 28 24 62 13 82 0
Jaune 14 16 73 89 80 25 75 76 52 79 0
Bleu 75 82 21 47 7 50 17 12 56 0
Orange 44 60 44 76 59 12 47 50 0
Vert 72 80 11 53 18 43 6 0
Violet 70 79 5 56 22 40 0
Rose 51 65 37 73 53 0
Brun 77 84 26 43 0
Noir 87 91 58 0
Gris 69 78 0
Blanc 28 0
Beige 0

 

A noter que la partie contrastée du nez de marche doit avoir au minimum une largeur de 3 cm.

Coloris du nez de marche

Gris, blanc, noir, jaune, bleu, rouge, vert… Au niveau des couleurs, vous avez le choix pour avoir des nez de marches visuellement contrastés et en accord avec l’esthétique du lieu.

Forme des marches

Si les marches sont arrondies, privilégiez un nez de marche plat qui tiendra parfaitement.

Sachez que le nez de marche cornière ne convient pas pour des marches arrondies car il se peut que leur forme en L n’épouse pas comme il le faudrait l’arrondi des marches. 

Pour des marches plates et bien lisses, vous avez le choix entre le nez de marche cornière et le nez de marche plat. Cela dépend du rendu que vous voulez avoir sur vos escaliers. Mais aussi des autres critères ci-dessous. 

Etat des marches

  • Marches irrégulières, difficiles ou fragiles :

Utilisez un nez de marche thermocollé. Il s’agit d’un ruban à appliquer avec un chalumeau. En fondant, il se colle au sol. 

Ce nez de marche résiste à la pluie et au gel. En revanche, lors de la pose, il ne tolère pas l’humidité. Vous devez le poser à une température au-dessus de 7°C donc pas de pose en hiver.

  • Marches fragiles, irrégulières ou déjà rainurées : 

Privilégiez le nez de marche en résine époxy. C’est une pâte à appliquer entre 2 rubans de scotch. Lorsqu’elle durcit, elle devient dure comme de la pierre. Ce sont ses granulats qui rendent sa surface antidérapante.

La pâte de la résine époxy permet de combler les trous et fissures des marches et donc de rattraper toutes les irrégularités. Surtout que grâce au scotch, on peut donner au nez de marche en résine époxy toutes les formes que l’on veut. 

Notez que la résine époxy est à poser sur une surface accrochante. Cela signifie que vous devez poncer les surfaces lisses. Faites attention à ne pas “marquer” hors de la surface d’application.

Découvrez-en plus sur ces deux nez de marches dans notre article :

Nez de marche difficile en extérieur : thermocollé, résine ou adhésif ?

Revêtement de sol

Comment sont les marches des escaliers à équiper ? En marbre, bois, pierre, moquette, béton… ? Le revêtement de sol va déterminer le matériau du nez de marche à poser. Il doit bien s’imbriquer avec les marches de l’escalier. 

Un escalier avec un revêtement en bois et des nez de marches en alu

Type de pose

Le revêtement de votre sol doit être également compatible avec le système de pose du nez de marche : à coller, à visser, à sceller. 

C’est bien la combinaison de tous ces critères qui vous permettra d’installer un nez de marche qui tienne durablement pour le confort des usagers.

Comment choisir son nez de marche ?

En cas de doute, contactez un expert en équipements d’accessibilité. Il connaît ces critères sur le bout des doigts et verra d’un simple coup d'œil le nez de marche dont vous avez besoin. 

Sécurisation des escaliers : 5 critères pour choisir sans se tromper

Quelles dimensions pour votre nez de marche ?

On trouve des nez de marches aux dimensions prédéfinies, généralement de 1 m à 3 m, qui peuvent être recoupés. 

Mais toutes les tailles sont possibles. Et c’est logique puisque la taille du nez de marche dépend de la longueur de vos marches.

Il n’y a donc pas de dimensions spécifiques à suivre.

En revanche, ce qui est primordial pour la mise en accessibilité des escaliers, c’est de bien respecter les 3 cm de largeur de la partie contrastée du nez de marche par rapport au support. 

Ce qui signifie qu’en fonction du support et du modèle de nez de marche, c’est soit le profil soit l’insert où l’on applique cette largeur de 3 cm.

Comment calculer la longueur de votre nez de marche ?

On vous explique étape par étape ce que vous devez mesurer pour être sûr d’avoir les bonnes dimensions pour votre nez de marche.

Vous avez un escalier droit

Prenez la mesure intérieure de la main courante et laissez 2 à 3 cm de vide de chaque côté. 

Vous pouvez même aller jusqu’à 20 cm maximum de chaque côté.

Laisser quelques centimètres de chaque côté facilite le nettoyage de l’escalier car la poussière peut vite s’accumuler sur les marches.

Faites attention à bien mesurer chacune des marches de l’escalier.

Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est possible qu’elles ne fassent pas toutes la même longueur. Cela peut être très fréquent dans un ERP d’un cadre bâti existant.

Vous avez un escalier tournant

C’est le même processus quant aux métrés. Par contre, on vous conseille de découper vos profils de nez de marche directement sur place.

C’est beaucoup plus pratique pour poser des nez de marches sur un escalier en colimaçon.

Un poseur d'Okeenea installe des nez de marches sur un escalier tournant

Soyez sûr de ne rien louper avec notre article : 

4 points de vigilance pour réaliser des métrés parfaits !

Quel est le prix d’un nez de marche ?

Comme pour n’importe quel produit, si vous voulez un nez de marche de bonne qualité et qui tienne dans le temps, vous devrez aller sur une gamme de prix plus élevée.

Prenez également en compte le mode de fixation du nez de marche. Pour un nez de marche à coller, il faut aussi penser à acheter la colle adéquate.

Il y a une très grande variété de produits. Cela varie de 1,7 € le mètre linéaire pour des bandes adhésives antidérapantes jusqu'à 100 € le mètre pour certains modèles lumineux ou fluorescents que l’on trouve dans les salles de cinéma. 

On peut trouver des nez de marches avec des matériaux très différents : aluminium, inox, ruban adhésif, PVC, bois, laiton, béton ou carrelage.

Pour ceux en bois, bien entendu le prix dépend du type de bois utilisé. Et pareil pour l’aluminium. Cela dépend si le nez de marche aluminium est anodisé, percé, s'il y a un insert...

Gardez en tête qu’un nez de marche plus cher peut être plus rapide à poser. C’est un aspect qui n’est pas à négliger. A vous de définir vos besoins et priorités.

Comment poser un nez de marche ?

Si vous avez été attentif jusque-là, vous savez qu’il existe plusieurs profils de nez de marche avec des modes de pose différents. Mais il y a des règles générales sur lesquelles vous appuyer.

Rassemblez vos outils

Colle, perceuse, vis, cheville… Tout ce qui est nécessaire à la pose de votre nez de marche.

Sécurisez la zone de chantier

Protégez et balisez la zone, surtout si vous posez des nez de marche au sein d’un site occupé.

Assurez-vous que les usagers disposent d’un itinéraire alternatif correctement fléché pour continuer à aller et venir au sein de l’ERP.

Travaux en site occupé et mise en accessibilité | Une méthodologie simple à suivre

Marquez l’emplacement du nez de marche

Si par exemple vous posez un nez de marche à percer, facilitez-vous la tâche en marquant l’emplacement des trous sur la marche.

En amont, vérifiez qu’il est bien possible de percer. Faites attention à la présence d’amiante ou d’un chauffage au sol.

Réalisez la pose

Toujours en cas de perçage, soyez vigilant à ne pas percer trop près du bord de la marche car elle risquerait d’éclater.

Si vous utilisez de la colle, appuyez fortement sur le nez de marche afin de bien répartir la colle. A noter qu’il est plus pratique d’effectuer la pose depuis le haut vers le bas pour éviter de marcher sur les nez de marches avant leur séchage complet.

Pour un nez de marche à adhésiver, n’hésitez pas à marcher sur le nez de marche afin de bien coller l’adhésif.

Un poseur d'Okeenea met un nez de marche en ruban adhésif sur une marche

Nettoyez la zone

Veillez à ne rien laisser sur place. Les escaliers doivent être propres et nets. C’est la meilleure façon de laisser un bon souvenir de vous à votre client. 

Prenez des photos

Montrez au maître d’ouvrage la qualité de votre travail. Cela permettra aussi d’étayer le procès-verbal de réception. Et au passage, cela constitue un bon portfolio à montrer à un prochain client.

Bien entendu, on sait que tous les escaliers ne sont pas aussi faciles à sécuriser avec un nez de marche.

Vous pouvez être confronté à des escaliers complexes, c’est-à-dire des escaliers avec des marches usées, en pierres anciennes, très dures ou très cassantes et donc impossibles à percer…

Ne vous inquiétez pas, la solution se trouve forcément dans notre gamme de nez de marche.

Des nez de marche complexes ? La gamme Okeenea Produit couvre 99,8% des besoins…

De quels autres équipements avez-vous besoin pour l’accessibilité de vos escaliers ?

Pour des escaliers accessibles, il n’y a pas que le nez de marche qui est indispensable.

Pensez aussi à ces autres équipements :

  • Bande d’éveil de vigilance : elle est située en haut d’un escalier descendant. Elle a pour but d’alerter les usagers aveugles ou malvoyants d’un danger.
  • Contremarche : la première et la dernière contremarche de chaque palier d’escalier doit avoir un contraste visuel. 
  • Main courante : elle permet aux personnes déficientes visuelles de repérer les marches et les paliers. C’est l’inclinaison de la main courante qui leur indique la fin de l’escalier. 

En plus d’une mise en accessibilité efficace et optimale, vous apportez de la sécurité à vos usagers en accompagnant vos nez de marches de ces équipements.

Escaliers sécurisés et accessibles avec clous podotactiles, nez de marches, contremarches et main courante

Le guide complet de l'accessibilité ERP : respectez les normes tout en apportant du confort à vos usagers

Comment entretenir vos nez de marches ?

Maintenant que vous avez installé des nez de marches, comment faire pour être sûr de les garder en bonne condition longtemps ?

C’est simple : suivez les recommandations de la norme NF P96-108 sur la maintenance des équipements d’accessibilité dans les ERP.

L’accent est à mettre sur la prévention et la vigilance pour résoudre les éventuels problèmes en amont.

La norme NF P96-108 décryptée | Tout savoir sur la maintenance des solutions d’équipements d’accessibilité installées dans les ERP

Notre conseil : faites-vous un dossier technique avec la fiche descriptive de vos nez de marche afin de savoir à quelle fréquence instaurer des visites de maintenance.

C’est grâce à ces visites que vous pourrez déceler en amont si vos nez de marches continuent de bien tenir au sol. Faites un suivi détaillé de vos visites de maintenance. C’est ce qui vous permet de garantir à vos usagers une chaîne du déplacement continue et sûre. 

Si jamais des réparations sont à prévoir, vous serez en mesure d’apporter à vos usagers une solution de remplacement le temps que les travaux se fassent.

Comment bien gérer la maintenance de vos équipements d’accessibilité ?

Que dit la réglementation accessibilité ?

Que ce soit pour un établissement d’un cadre bâti déjà existant ou un établissement neuf, la réglementation accessibilité est concise et claire :

“Les nez de marches répondent aux exigences suivantes :

  • Être contrastés visuellement par rapport au reste de l’escalier d’au moins 3 cm en horizontal;
  • Être non glissants;
  • Ne pas présenter de débord excédant une dizaine de millimètres par rapport à la contremarche.

L’escalier comporte un dispositif d’éclairage répondant aux exigences définies à l’article 14.”

A présent, les nez de marches n’ont plus de secret pour vous : à quoi ils servent, comment bien les choisir, les poser... Vous savez comment sécuriser vos escaliers et les rendre accessibles pour le confort de tous. 

 

Sources indispensables :

Arrêté du 8 décembre 2014 pour les ERP issus d’un cadre bâti déjà existant

Arrêté du 20 avril 2017 pour les ERP neufs

Publié le 20 décembre 2022

Articles suivant Nez de marche difficile en extérieur : thermocollé, résine ou adhésif ?