Bandes podotactiles : tout comprendre

Bandes podotactiles : tout comprendre

Avec cet article, nous vous proposons de tout comprendre sur les fameuses bandes d’éveil de vigilance, ces petits plots en relief qui alertent avant la descente d’un escalier.

Peut-être avez du mal à vous y retrouver dans les textes et devant la variété des produits que proposent les fabricants ? Nous allons vous aider à y voir plus clair !

A quoi sert une bande podotactile ?

C’est une première étape pour bien comprendre. Les bandes d’éveil de vigilance sont conçues pour alerter les personnes aveugles et malvoyantes d’un danger, elle agissent de deux manières différentes.

Contraste (podo)tactile

Constituées de lignes de plots régulièrement espacés, les bandes podotactiles créent un relief au sol de manière à ce qu'on les sente bien en marchant dessus, d’où leur autre appellation de « bandes podotactiles » (podo = pied). Leur disposition en quiconce assure aussi une détéctabilité optimale pour les personnes déficientes visuelles utilisant un canne dans leur déplacement.

Contraste visuel

Plus surprenant pour les novices en accessibilité, les bandes sont aussi contrastées par rapport à leur support. En effet, la plupart des déficients visuels sont malvoyants ce qui permet à certain de distinguer des formes ou des couleurs. Un fort contraste visuels permets donc de détecter les bandes même avec une mauvaise vue ce qui est un excellent complément au contraste tactile.

Où les installer ?

L'utilisation des bandes d'éveil de vigilance est bien codifié, elle servent à protéger et signaler les quais de transports en commun, les traversées piétonnes et les escaliers.

Attention : il est important d'utiliser les bons dispositifs dans les bonnes situations. Dans le cas d'un danger en hauteur comme un abaissement du plafond ou une poutre trop basse, on utilisera plutôt une barrière de protection qu'une bande podotactile. En effet, avec une bande, les usagers chercheraient une marche au sol et ne s'attendraient pas à un risque de choc au niveau de la tête.

Comment choisir une bande podotactile ?

Il existe plusieurs types de bandes podotactiles sur le marché. Les principales différence sont les matériaux utilisés, on retrouve souvent du caoutchouc, de la méthacrylate, de l'inox, de l'aluminium, du laiton ou des matériaux polymères. Ensuite il existe différents types de bandes, on retrouve des clous podotactiles (aussi appelés plots podotactiles) et des bandes podotactiles qui possèdent une semelle soit encastrée dans le sol soit posé en sur-épaisseur.

Esthétique : Meilleure alternative, clous podotactiles.

Plus discrets et mieux intégrés à l'environnement, les clous podotactiles on l'avantage sur les bandes. En effets les produits avec semelle sont moins appréciés par les architectes et maîtres d'ouvrage.

Tenue au sol : Avantage aux bandes podotactiles

Grace à leur semelle, les bandes permettent une surface d'encollage bien supérieure aux plots. Attention cependant à choisir la bonne combinaison bande et colle car toutes ne sont pas compatibles. Chez Okeenea, nous avons fait de nombreux tests avant de trouver la bonne colle pour nos bandes. Aujourd'hui, elle nous a permis de remporter le marché d'équipement de la RATP très exigeant sur ce point. Une nuance cependant, il existe des clous à sceller ou à visser qui possèdent une tenue tout aussi bonne que les bandes collées ou vissées.

Resistance à l'abrasion : Les produits métalliques l'emportent

Cela est logique, l'inox se distingue même de l'aluminium et du laiton grace à une meilleure résistance aux rayures dans le temps. Côté produits souples, notons que le caoutchouc chez Okeenea est bien plus résistant à l'abrasion que la résine méthacrylate.

Glissance : La résine méthacrylate granité est devant

Parmi les bandes podotactiles avec semelle, la résine méthacrylate est plus résistante à la glissance avec une mention spéciale pour la version granité. Tout juste derrière nous retrouvons les tôles larmées. En ce qui concerne les clous, la résistance à la glissance est similaire entre les produits, la différence se fera surtout par rapport au support sur lesquels ils sont posés.

Feux / fumée : Les produits métaliques

Comme pour l'abrasion, les produits métaliques résistent le mieux en cas d'incendie. Chez les matériaux souples, le caoutchouc possède une très bonne résistance, en revanche le méthacrylate a une résistance inférieure à la norme et ne peut donc pas être utilisé en intérieur.

Intérieur : Pas de méthacrylate

Les fournisseurs indiquent généralement si les produits peuvent être installés en intérieur. Dans notre sélection, mis à part les produits en résine méthacrylate tous peuvent être installés en intérieur. Pour le caoutchouc, attention, nous avons une version réservée à l'extérieur car il ne possède pas de traitement anti-feu. 

Extérieur : Avantage aux produits à semelle très antidérapants

Deux points principaux de vigilance doivent être observés en extérieur, la tenue face aux éléments et la résistance à la glissance. Côté clous, cela imite le choix aux modèles scellés et vissés. Côté produits à semelle, privilégiez les matériaux souples et le méthacrylate granité s'il sont très exposés à la pluie. Evitez les plaques inox qui même si elle sont très résistantes deviennent glissantes avec la pluie.

En compléments, voici 3 articles qui pourraient vous intéresser:

Bandes d’éveil de vigilance, bandes de guidage, quels sont les pièges à éviter ?

Clou vissé ou clou collé ? Comment choisir ?

VIGILIGNE : la bande podotactile idéale pour les lieux très fréquentés

Que disent les réglementations et les normes au sujet des bandes podotactiles?

Le sujet réglementaire est vaste et complexe. Ci-dessous nous avons extrait les informations de base. Pour un décryptage plus poussé de la réglementation, nous vous recommandons l'article Bande podotactile : comprendre la réglementation. En complément, il existe une norme encadrant les caractéristiques des bandes podotactiles, il s'agit de la NF P98-351. Pour une lecture complète, vous pouvez l'acheter sur le site de l'AFNOR, nous proposons aussi un décryptage gratuit sur notre blog.

Ou les bandes podotactile (bandes d'éveil de vigilance) ?

En haut des escaliers et sur les paliers intermédiaires, le long des quais de transport et devant les traversées piétonnes.

A quelle distance doit on les installer ?

A 50 cm du bord de la première marche, du quai ou de la traversée.

Dans certain cas en intérieur, la distance peut être réduite à un giron de la marche (environ 30cm).

Sur quelle largeur?

La bande podotactile doit être installée sur toute la largeur de l'escalier, du quai ou de la traversée.

Bandes d'éveil de vigilance au Stade Marcel Cerdan à Malakoff

Ville de Malakoff – Stade Marcel Cerdan

Comment installer une bande podotactile?

Nous l'avons vu plus tôt, la bande podotactile se présente sous différentes formes. Qu'il s'agisse de clou ou de bandes avec semelle, la pose n'est pas la même.

Les clous podotactiles

Nous l'avons vu, il s'agit du produit généralement considéré comme le plus esthétique, malheureusement il s'agit aussi du plus long à poser.

Les principales étapes à respecter sont le nettoyage et la protection de la zone, la prise de mesure, le positionnement des gabarits de pose puis la mise mise en place des clous s'il sont à coller ou le percage s'ils sont à sceller ou adhésifs.

Pensez bien à protéger la zone durant toute la phase de séchage.

Les bandes podotactiles avec semelle

Plus rapides à poser que les clous podotactiles, les bandes avec semelle nécessite des étapes de pose similaires.

Il faut toujours commencer par protéger et nettoyer la zone puis prendre les mesures. Ici deux options, si la bande est adhésive, il suffit de la positionner (attention a bien la positionner du premier coup), si la bande est à coller, placer les scotchs de protection, étaler la colle au sol puis positionner la bande dessus.

L'avantage des bandes adhésives est que l'espace peut être ouvert immédiatement après la pose alors que pour les bandes à coller, il faut respecter un temps de séchage.

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez en savoir plus sur la pose, nous vous recommandons la lecture de l'article Bande podotactile ou BEV : la pose en 7 points où nous abordons la préparation des sols, le balisage, les différentes poses possibles (collé, vissé, adhésivé) ainsi que la préparation de la visite de fin de chantier. Il s'agit de notre article de référence en terme de pose de BEV.

Dans certains cas, la bande d'éveil de vigilance peut bloquer l'ouverture d'une porte. Cet article vous explique comment faire.

 

Pour terminer

Si cet article vous a plu ou si vous souhaitez voir plus d'informations, n'hésitez pas à poser des questions ci-dessous. Nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Vous trouverez, l'ensemble de nos bandes podotactiles ici. N'hésitez pas à contacter nos services en cas de besoin au 04 72 53 98 26.

 

 

Article précédent À quoi sert le nez de marche SECURIMARCHE ?
Article suivant À quoi sert une boucle à induction magnétique ?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être modérés avant publication

* Champs obligatoires